Témoignages sur le travail dans les organismes de la Sécurité sociale en régions.

Agents du service immatriculation en CPAM

C’est un spécialiste de la mécanographie par cartes perforées qui inventa à des fins militaires, dans les années 1940, l'identification numérique individuelle qui est devenue le Numéro National d'Identité (numéro Insee) mais aussi le numéro d'assuré social au régime général. .
Chaque assuré social se voit donc attribuer un numéro d’immatriculation à 13 chiffres complété depuis les années 1970 par une clé de 2 chiffres. Au départ, la carte d’immatriculation avait un support « papier » cartonné remplacé maintenant par une carte électronique de couleur verte incluant une photo numérisée : la carte Vitale.

 

Georges OLIVIER, ancien responsable du service immatriculation de la CPAM de Côte-d'Or, Bernard THOMAS, ancien employé puis cadre du service des immatriculations et affiliations à la CPAM de Côte-d'Or, Bernard RIONDY, ancien responsable du service immatriculation de la CPAM de Saône-et-Loire, livrent leurs témoignages sur les activités liées à l'immatriculation des assurés sociaux.        

 

Souhaitez-vous réagir à cet article ?
Vous pouvez nous envoyer un message ici :

*Obligatoire