Témoignages sur le travail dans les organismes de la Sécurité sociale en régions.

Outils et techniques

L'institution de la Sécurité sociale a toujours eu pour objectif l'amélioration de sa relation aux usagers, ainsi que celle des services qu'elle leur fournit. Aussi, depuis la création des organismes d'assurances sociales, les diverses innovations techniques ont conduit à écarter la plume sergent-major ou le stylo à bille pour laisser place à la généralisation de la dactylographie d'abord, de la mécanographie ensuite, et enfin des outils informatiques tant dans la gestion des dossiers que dans les paiements des prestations des différentes branches.

L'organisation des caisses primaires d'assurance maladie, l'utilisation de l'informatique

A partir des années 1970, la recherche de productivité, l'acquisition de nouveaux équipements se font à marche forcée sous la pression des volumes à traiter, de l'évolution technologique et des exigences de résultat liées au service public.

Apparait le système LASER, expérimental en Saône et Loire au début des années 70 . Sa mise en place est associée à un schéma d'organisation baptisé OPTA (On Peut Toujours Améliorer) dont la caractéristique principale est l'affectation en gestion complète de mini fichiers de 1800 assurés par liquidateur. On est passé du « rendement productif » à l'enrichissement des tâches, le caractère répétitif de masse étant réputé réalisé par l'informatique.

Moyens de paiement

Moyens de paiement
Des paiements guichet en CPAM aux moyens successifs de versement des prestations familiales

Matériels employés

Matériels employés
Les équipements mis en oeuvre au fil du temps par les organismes de Sécurité sociale ont toujours suivi de près les évolutions technologiques.

Imprimerie

Imprimerie
Histoire de l'imprimerie dans 2 organismes: la CPAM de Besançon et l'UIOSS du Doubs, la CRAM Bourgogne Franche-Comté

Mécanographie

Mécanographie
Paiement par mandat-Colbert en CPAM

Informatique

Informatique