Témoignages sur le travail dans les organismes de la Sécurité sociale en régions.

4/7 - Le schéma directeur stratégique informatique

Bernard THOMAS (cadre dirigeant d'organismes d'asurance maladie: CPAM,CTI,CNAMTS) -

4/7 - Le schéma directeur stratégique informatique

ancien directeur du Centre de Traitement Informatique de Bourgogne Franche-Comté, puis du Centre National de Qualification et de Diffusion (CNAMTS) 

Le cheminement vers le 21e siècle est marqué dans ce domaine par une affirmation grandissante de l'autorité de la CNAMTS sur l'ensemble du réseau de l'assurance maladie du régime général. La CNAMTS dispose désormais des tutelles sur les personnes (nomination des agents de direction), les biens et les budgets (autorisations, contrôle budgétaire, dotations d'équilibre). Elle signe avec l'Etat une Convention d'Objectifs et de Gestion triennale (COG) qui se trouve déclinée au niveau de chaque organisme par un Contrat Pluriannuel de Gestion (CPG). Une part des rémunérations et de l'intéressement se trouve liée à des critères de respect des engagements de dépenses ou de maitrise. Le parlement vote chaque année un Objectif National de Dépenses d'Assurance Maladie (ONDAM) associé à la loi de financement de la sécurité sociale (LFSS)

Les orientations informatiques font l'objet d'un Schéma Directeur Informatique (SDI) qui est une des composantes du chiffrage et des engagements de la COG. Les premiers SDI furent d'ailleurs qualifiés de stratégiques (SDSI) dans la mesure ou l'outil informatique conditionne, au moins en partie, la bonne fin de la mission confiée à l'institution et sa capacité à maitriser les risques.